L’importance du Shavasana dans votre pratique de yoga

Shavasana, c’est quoi ? Shavasana est une posture de yoga qui signifie « cadavre ». En effet, cette posture se pratique allongé sur le dos sur votre tapis pendant plusieurs minutes, sans bouger comme un cadavre. Ce nom peut peut-être vous choquer mais il y a bien une explication ! Selon la philosophie tantrique, tout et absolument tout, est …

L’importance du Shavasana dans votre pratique de yoga Lire la suite »

5 mai 2020

Maguy Carmelli

Shavasana, c’est quoi ?

Shavasana est une posture de yoga qui signifie « cadavre ». En effet, cette posture se pratique allongé sur le dos sur votre tapis pendant plusieurs minutes, sans bouger comme un cadavre. Ce nom peut peut-être vous choquer mais il y a bien une explication ! 
Selon la philosophie tantrique, tout et absolument tout, est énergie. La mort est seulement l’enveloppe corporelle qui reste, c’est l’empreinte énergétique de l’être. Nous-mêmes, nous faisons l’expérience corporelle dans l’activité et le mouvement, Shavasana nous permet de percevoir aussi la pulsation de la Vie dans l’immobilité.
Vous l’avez compris, Shavasana est une posture de détente, de relaxation. Pour faire Shavasana, allongez-vous sur le dos sur votre tapis. Les jambes sont étendues écartées à la largeur du bassin voire même un peu plus, pour plus de confort, les bras sont le long du corps avec les paumes de main tournées vers le ciel,  la nuque est longue et détendu, le corps est relâché (photo 1).

Shavasna Yoga 1

Pour certaines personnes cette position est difficile à tenir plusieurs minutes, il existe plusieurs variantes en fonction de votre problématique. Si vous souffrez du dos au niveau lombaire, venez placer un bolster sous les genoux (photo 2) ou simplement, venez plier les genoux et poser les pieds au sol (photo 3). Vous pouvez également être allongé sur le ventre, si la posture sur le dos vous dérange, notamment pour les personnes qui se sentent émotionnellement exposé (photo 4). Une autre variante, à privilégiez notamment chez la femme enceinte, c’est d’être allongé sur le coté avec le soutien d’un boolster (photo 5).

Shavasana n’est pas uniquement être allongé en mode « sieste », c’est apprendre au corps et au mental de rester immobile et lâcher prise. Dans un premier temps, obtenir une détente musculaire grâce au souffle puis laisser le mental s’apaiser sans tomber dans le sommeil.
Shavasana se réalise dans le silence ou en musique ou avec une guidance pour aider le mental et le corps à se relâcher. Après une pratique régulière, vous n’aurez plus besoin de rien, le silence suffira pour obtenir l’état de Shavasana.

Pourquoi faire Shavasna ?

Shavasana permet de nous de vous abandonner totalement au sol, sur la terre. Cette posture permet de déposer les tensions superflues retenues dans les muscles, dans les organes, les nerfs, dans votre corps. En restant immobile, vous permettez au corps de devenir très lourd et détendu et ainsi venir trouver cette expérience du lâcher prise sur le plan physique, mental et émotionnel.
Savasana est pratiquée généralement à la fin d’un cours de yoga mais cette posture peut être utilisée au cours de la séance pour retrouver pour des petits temps de repos et d’assimilation de la pratique.

Il est nécessaire de faire Shavasana en fin de séance sur un temps assez long pour permettre au corps d’assimiler les postures qui ont été faite, le travail réalisé sur le corps et sur les énergies en venant trouver cette détente.
Shavasana peut aussi être pratiquée en dehors d’un cours de yoga si vous sentez le besoin de venir relâcher à l’intérieur de vous comme à la fin d’une journée de travail ou après un épisode un peu stressant de votre vie. Venir dans l’immobilité pour vous inviter à lâcher prise profondément.

Les bénéfices de Shavasana

Shavasana apporte de nombreux bienfaits pour le corps et pour l’esprit au cours d’une séance de yoga comme en dehors. Cette posture va permettre de :

  • réduire le stress et l’anxiété
  • réduire les insomnies et faciliter l’endormissement
  • permettre la détente musculaire
  • permettre le lâcher prise au niveau du mental
  • retrouver sa respiration à son rythme naturel
  • venir recharger les batteries
  • augmenter votre concentration
  • assimiler l’expérience qui vient d’être faite (pratique d’asanas)
  • diminuer les maux de tête et la fatigue présente
  • rééquilibre le système cardiaque (diminue la pression artérielle)
  • rééquilibre le système nerveux végétatif

Une précision sur ce dernier point, le système nerveux végétatif comporte deux systèmes : le système nerveux parasympathique et le système nerveux sympathique. Ce système sympathique représente l’activité et le système parasympathique représente, le repos. Dans notre vie quotidienne, c’est le système sympathique qui est beaucoup sollicité, même beaucoup plus qu’il y a quelques années ! L’activité est très présente chez les Hommes, quelle soit physique ou mentale, il persiste un besoin de faire beaucoup, d’être dans la performance et le résultat. Du coup, un déséquilibre se crée entre le système sympathique et parasympathique.

La pratique de Shavasana va ainsi permettre d’équilibrer ces deux systèmes notamment lorsque vous venez de faire une séance de yoga. Vous avez stimulé le système sympathique tout au long de la séance et grâce à Shavasana, vous venez à présent stimuler le système parasympathique et permettre au corps de retrouver son équilibre.

Combien de temps est-il nécessaire de faire Shavasana ?

Selon le yoga que vous pratiquez, le temps de Shavasana peut être plus ou moins long. Par exemple, pour une séance de Yin yoga, il est préconisé 15 % du temps de pratique, ce qui fait sur 1h, un Shavasana de 9-10 minutes. Ce temps peut paraitre long pour certains et même inutile, mais avec les bienfaits que vous en tirer, il n’est pas négligeable et il fait partie intégrante d’une séance de yoga.
Il est nécessaire de faire Shavasana plusieurs minutes pour permettre au corps de complètement se relâcher et venir justement travailler sur le système nerveux végétatif dont je vous parlais précédemment. Si vous réalisez cette posture seulement 2 minutes, le bénéfice ne sera pas obtenu. Votre système n’aura pas eu le temps de venir trouver ce repos et d’équilibrer les énergies. Un minimum de 7 minutes est généralement recommandé après une pratique de yoga, ce qui peut être transféré aux autres activités sportives.

Maguy Carmelli

Rédigée par Maguy Carmelli