Comment faire du yoga dans un casino

De nombreuses personnes qui jouent ont du mal à se maîtriser et essaient constamment de déjouer les pronostics. C’est là que le yoga peut s’avérer utile. Il peut aider les gens à comprendre les pressions qu’ils subissent lorsqu’ils jouent et à développer leur force mentale et leur résilience. Il peut également aider ceux qui se sentent trop accablés ou anxieux pour contrôler leurs émotions.

Le National Institutes of Health a mené une étude sur les effets du yoga. Ils ont mis en évidence le fait que le yoga peut aider les personnes ayant des problèmes de jeu en modifiant la chimie de leur cerveau. Plus précisément, ils ont noté que l’amygdale et le mPFC du cerveau jouent un rôle énorme dans la détermination du niveau de risque approprié et du rendement financier potentiel. En outre, cette étude a révélé que le yoga peut améliorer la force émotionnelle d’une personne, l’aidant ainsi à éviter de prendre de mauvaises décisions en jouant.

Une étude a montré que les personnes qui pratiquaient le yoga Kundalini réagissaient mieux aux situations stressantes et amélioraient leur mémoire. Ces deux aspects sont importants pour les jeux de casino retrait immédiat, car le jeu est basé sur le hasard, et la capacité à suivre les règles du jeu peut affecter le résultat.

En outre, certaines personnes qui pratiquent le yoga trouvent que cela les aide à faire face à la pression du jeu, car cela les aide à développer la maîtrise de soi. En outre, les poses améliorent la force mentale et la résilience et peuvent aider les gens à prendre des décisions complexes. Cela peut être particulièrement utile pour les personnes qui luttent contre l’anxiété. Si le yoga peut être un excellent moyen de faire face à la pression du jeu, il ne guérit pas nécessairement le problème à la racine.

Les résultats de l’étude ont montré que le sentiment subjectif d’énergie des participants était plus élevé après avoir effectué toutes les poses de yoga. Cependant, les poses de faible puissance n’ont pas eu d’effet sur l’estime de soi. La différence entre les poses de yoga de forte et de faible puissance était insignifiante. Les chercheurs ont également noté que le niveau de pratique du yoga des participants a pu fausser leurs résultats.

Les chercheurs ont testé les effets du yoga sur les jugements de confiance chez 22 personnes. Ils ont mesuré leur dominance et leur confiance en soi en évaluant chaque pose sur une échelle de Likert à 7 points. Les résultats ont montré que la pose des jambes sur la table avait un indice de dominance plus faible que la pose des mains sur la table. Bien que les différences soient marginales, cela valait la peine d’être étudié.

Les poses ont également amélioré le sentiment subjectif d’estime de soi des participants. Plus la puissance d’une pose de yoga est élevée, plus l’énergie perçue est élevée. Par rapport à une pose de yoga à corps ouvert, de type guerrier, les poses de yoga à forte puissance étaient plus susceptibles d’augmenter les sentiments subjectifs d’énergie et de contrôle.

Yoga done the Vegas way: Big, flashy, unique: Travel Weekly